logo-ochres

 

Observatoire Chrétien de l'Entreprise et de la Société

L'OCHRES exerce une mission d'observation des problèmes économiques et sociaux, particulièrement de ceux qui relèvent des interactions entre l'entreprise et la société.

 
 
 
 
 
 
 > ACTUALITES > Editorial
 

Editorial : Un changement sans précédent

Lorsque notre bureau s’est réuni, le 15 septembre, pour préparer le baromètre n°84 à partir des très intéressantes recensions des informations de juin, juillet et août, il a été frappé par le nombre et l’importance des événements marquants, a priori « porteurs d’avenir », concentrés sur ces trois mois. Sur plusieurs sujets (grands pays - amis ou non -, Europe, climat, migrations, unité nationale, jeunesse, …) nous avons le sentiment que le sol connu se dérobe sous nos pieds et qu’il n’y a pas que « la désertion progressive de la messe dominicale qui semble indiquer que nous changeons d’époque ».

Ce ne sera pas la première fois. Mais ce changement, essentiellement caractérisé par l’accès rapide de toute la population du monde aux promesses de la planète, n’a pas de précédent. Il se traduit nécessairement par des confrontations, des tentatives pour certains de sauvegarder des acquis majeurs et pour d’autres d’imposer leurs ambitions. Il donne aussi des opportunités à des projets technologiques et financiers considérables.

Y a-t-il une « juste » place pour le projet de civilisation de l’amour que Paul VI a défini comme l’apport ultime du christianisme au monde de demain, et si oui comment le faire vivre ? Le Pape mettait en garde contre « un humanisme bien intentionné, mais sans racines profondes, sans la garantie d’une motivation consistante et supérieure ».

Dans ce contexte mobile, la France a devant elle une route à deux voies qui lui donne la possibilité de faire œuvre utile : l’élection présidentielle en avril-mai 2022 et la présidence de l’Union européenne de janvier à juin 2022. Que va-t-elle en faire ? Longtemps, animée par un souci de l’universel, elle a partagé avec le monde un regard de compréhension et un engagement souvent nourris de sève chrétienne. Est-ce obsolète ? Si non, comment redonner de l’élan à cette ambition ? aider ceux qui veulent s’y engager ? en semer l’envie partout où nous le pouvons ?

 

Hervé L’Huillier

 

 
Dernière modification : 01/11/2021